ETRE GOUVERNEUR D’UNE BANQUE CENTRALE EN TEMPS DE CRISE.

ETRE GOUVERNEUR D’UNE BANQUE CENTRALE EN TEMPS DE CRISE.

Hichem Ben Yaïche

 Expert en géopolitique, spécialiste de l’Afrique

Visite riche d’échanges et d’informations. Ecouter Marouan Abassi, le gouverneur de la BCT en cette période, cela aide à comprendre pour décrypter une Tunisie en recomposition perpétuelle le. Les indicateurs (entreprises, banques, commerce…) dessinent les tendances et renseignent sur l’état du pays. Ces derniers, certains dossiers avancent – certains sont finalisés, d’autres sont soumis pour avis. L’état des finances, la dette et la manière de la traiter… vont pousser à prendre des décisions pour clarifier la situation. Les bailleurs de fonds (le FMI en particulier) sont prêts pour entrer dans le concret. D’ici le 10 décembre et les jours suivants, on saura plus de choses. Le gouverneur de la Banque centrale et ses équipes travaillent à préparer le terrain.

On l’oublie parfois, une banque centrale, dans tous les pays, c’est une école du pouvoir. On y apprend la discipline, la rigueur, la maîtrise des données statistiques et autres, la discrétion et l’économie des mots. Tout cela confère un aspect austère des responsables qui peuplent cet univers. On a toujours besoin d’une boussole !

Il y aura une suite à cette rencontre en tête-à-tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bourse de Tunis
0
    0
    COMMANDEZ-LE DÈS AUJOURD'HUI
    Your cart is emptyReturn to Shop