Après le 25 juillet, la Tunisie retrouve le chemin du progressisme

Après le 25 juillet, la Tunisie retrouve le chemin du progressisme

Kaïs Saied a sifflé la fin de la récréation ! En prenant des mesures politiques extrêmement fortes, notamment la suspension du Parlement au cours de l’été dernier, le président tunisien a souhaité créer une onde de choc pour en finir avec un système politique rejeté par une très large majorité de la population tunisienne. Immobilisme et corruption politique : voici le résultat des dix dernières années de gouvernement et de parlement dominé par l’Islam politique !
 
Depuis son indépendance en 1956, la Tunisie a toujours été à la pointe du progrès social au Maghreb, notamment pour les femmes. Toujours en 1956, Habib Bourguiba fit adopter le code du Statut Personnel qui permit aux femmes d’obtenir des droits sociaux importants par rapport aux hommes. Au cours des années suivantes, les présidences successives d’Habib Bourguiba et de Zine el-Abidine Ben Ali ont continué à renforcer le droit des femmes par différentes lois.
 
La Révolution de Jasmin de 2011 fit naître un espoir important à la population tunisienne, en lui permettant de gagner de nouveaux droits. Malheureusement, ce fut le contraire qui arriva. L’arrivée de l’Islam politique au pouvoir il y a dix ans a entraîné une forte régression économique, dont notre jeunesse a été la première victime. Et que dire de la situation sociale des femmes, dont la conquête des droits a même régressé.
 
En nommant un nouveau gouvernement faisant la part belle aux femmes, avec dix ministres dont le poste de premier ministre pour Madame Nejla Bouden, Kaïs Saied envoie un signal majeur à l’international pour montrer que la Tunisie est de retour sur la voie du progressisme ! Notre nation renoue avec l’image d’un pays moderne, féminin, conquérant face aux défis économiques et sociaux qui attendent la Tunisie dans le monde de demain. Le réchauffement climatique ou encore la nouvelle économie du futur sont des sujets cruciaux qui doivent s’inscrire dès maintenant au féminin et avec notre jeunesse, pour continuer à faire de la Tunisie ce qu’elle a toujours été : une nation de référence à l’international en termes de progrès économique et social.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bourse de Tunis
0
    0
    COMMANDEZ-LE DÈS AUJOURD'HUI
    Your cart is emptyReturn to Shop