Le retour du parlement et le respect des libertés conditions ultimes de l’EU pour Kais Said

Le retour du parlement et le respect des libertés conditions ultimes de l’EU pour Kais Said

Dans un texte publié sur son site officiel, le parlement européen qui est composé de 705 députés élus au suffrage universel direct, souligne que le système démocratique de la Tunisie est menacé en raison de l’absence de séparation des pouvoirs.Au cours de leur réunion prévue cette après-midi à Strasbourg, siège du Parlement, les eurodéputés vont débattre de la situation en Tunisie. Une résolution sera présentée au cours de la réunion et devrait être votée jeudi 21 Octobre.Les parlementaires devraient appeler le Président Kais Saied à ouvrir un dialogue avec les principaux partis politiques du pays et les représentants de la société civile pour mettre fin à la crise politique en Tunisie.Pour le Parlement européen, le Président Saied détient actuellement presque tous les pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire, après avoir remercié le Premier ministre et suspendu le parlement en juillet 2021. En septembre, il a par ailleurs suspendu la Constitution du pays via un décret présidentiel.Cette semaine, M. Saied a nommé un nouveau gouvernement par décret, dirigé par Najla Bouden Romdhane, première femme à occuper le poste de Premier ministre. Le Président a réduit de façon significative les pouvoirs du gouvernement et dirigera techniquement l’administration lui-même.Au vu des milliers de Tunisiens qui manifestent dernièrement dans les rues pour soutenir ou s’opposer aux décisions du Président, la crainte est de plus en plus grande que les divisions politiques ne dégénèrent en affrontements violents entre ces camps rivaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bourse de Tunis
0
    0
    COMMANDEZ-LE DÈS AUJOURD'HUI
    Your cart is emptyReturn to Shop