Interview Exclusive  : Kays MAKNI « Économiste, Paris »

Interview Exclusive : Kays MAKNI « Économiste, Paris »

France : Relance économique de l’après covid-19 : le nouveau plan à exécuter !!

Kays Makni, vous êtes président d’un groupe international de multiservices basé en France depuis 1988 mais également le fondateur du groupe GPS au Maroc, et vous êtes un témoin privilégié de l’économie française.
Comme tous les pays, la France cherche le rebond économique après la crise du Covid-19.Selon vous, est-ce que la France a tous les atouts pour réussir ce rebond ?
Non seulement la France a les atouts qu’il faut pour y arriver ,mais elle y arrive déjà , en effet ,au delà même des derniers chiffres de l’INSEE qui prouvent que les voyants économiques sont au vert, à l’instar du monde entier, l’hexagone est entrain, si je puis dire, d’endogénïser ( je fais des néologismes à mes heures perdues) le choc économique que fut la crise sanitaire et de s’y adapter tout doucement.A côté de ça , la France ancre de plus en plus un esprit d’investissement et d’ouverture sur ses voisins directs et indirects, et c’est le chef d’entreprise bi national qui vous parle, cette ouverture ne s’inscrit pas que dans un schéma classique de l’économie mais elle va de plus en plus vers celle du savoir ,et l’avenir du monde est dans l’économie du savoir.

 La France est très active pour retrouver le chemin de la croissance économique et de profiter de la situation post Covid pour donner une nouvelle dynamique à son économie.Quels sont les leviers que le gouvernement français veut employer ? Est-ce que cela vous parait être la bonne direction à suivre ?
 Encore une fois,les voyants sont plutôt au vert compte tenu des conséquences de la crise sanitaire, certes il y a des secteurs qui ont peu ou pas souffert de la crise en terme d’investissement, mais comme je l’ai dit précédemment, le gouvernement devrait quitter un peu plus sa zone de confort et s’ouvrir sur une économie plus virtuelle et lucrative, preuve à l’appui,la hausse des achats en ligne durant les différents confinements, la valeur du Bitcoin montrent que désormais, l’économie est tout aussi réelle que virtuelle, la digitalisation est donc un des leviers importants que le gouvernement devrait prendre en compte.

Si vous étiez chef du gouvernement français, quels sont les axes de développement économiques que vous utiliseriez et qui vous semblent sous exploités par la France ?

Une économie saine et équilibrée est une économie qui sait trouver une forme d’autonomie face aux crises, et comme je suis un optimiste et un optimisateur , si j’étais chef du gouvernement Français, je retiendrais les leçons de cette pandémie et  je miserai sur le renouveau du monde du travail qu’a pu offrir le télétravail pour beaucoup de métiers et exploiter au mieux cette possibilité.
Il y a aussi l’administration, deuxième axe important sur lequel je travaillerais , le millefeuille administratif peut être un obstacle devant l’investissement.Dans un esprit anglo-saxon , le troisième axe qui pourrait être utile a la France serait l’immigration choisie et « intelligente » et j’en suis ,si je puis dire le porte bannière.

Vous êtes tunisien d’origine, expatrié en France, et vous avez connu un grand succès professionnel tout au long de votre carrière. Pourriez-vous nous donner les clés de votre réussite ? Quels conseils donneriez-vous à un jeune entrepreneur qui souhaite créer sa propre entreprise ?

Il n’y a pas de recette miracle au succès,il serait bateau de ma part d’évoquer des notions telles que le « culot  » et/ ou le fait de croire en ses rêves , je suis pétri des deux cultures, trois même si l’on compte mon parcours américain ,j’ai su en tirer les richesses , et j’ai appris des faiblesses , mon conseil est d’être visionnaire et stratège a la fois, établir un plan d’action et un ,voire deux plans de secours afin de pouvoir maintenir une vitesse de croisière, il faut aussi avoir une vision globale de l’environnement économique, politique et sécuritaire dans lequel on pourrait optimiser ses chances de réussite.


Libre expression : en tant que tunisien d’origine, vous avez gardé un lien affectif tout particulier avec notre pays. Quel message d’espoir souhaitez-vous faire passer à notre jeunesse qui vit une période difficile en ce moment?

Mon message à mon pays est simple: il ne faut pas espérer de résultats différents en employant les mêmes méthodes , il est grand temps que le tunisien sache qu’il tient entre ses mains son destin et que ce petit peuple a prouvé au monde qu’il sait se faire entendre par deux occasions historiques : la révolution de 2011 et les évènements du 25 juillet 2021.
Moi , je crois en la jeunesse de mon pays,  en son envie de couper court avec les dysfonctionnements du passé, alors je leur dis: j’ai foi en vous les gars ,et j’ai foi en un changement qui pourrait être salutaire au pays et à sa jeune démocratie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bourse de Tunis
0
    0
    COMMANDEZ-LE DÈS AUJOURD'HUI
    Your cart is emptyReturn to Shop